Châteaugay

Tarifs :
– Individuels : 2,50 €
– Groupe >15 personnes : 2 €
Gratuit pour les enfants de moins de 10 ans

L’édifice
Le château situé à cinq kilomètres au sud-ouest de Riom et à 500m d’altitude en bordure du plateau de Lachaud, domine fièrement la plaine de la Limagne.
Il est composé d’une enceinte quadrangulaire, flanquée au nord de deux tours circulaires et à sa partie occidentale par un puissant donjon carré, construit à la fin du XIVe siècle, cet ensemble est inclus dans des remparts qui protégeaient le fort à l’ouest et à l’est par une muraille construite sur  la falaise servant ainsi de mur défensif et de soutien pour une terrasse..

– Le donjon  comporte 5 niveaux voutés et une plateforme sommitale, desservis par un escalier à vis, construit dans l’épaisseur de la muraille à l’angle sud-est, l’épaisseur des murs atteint deux mètres pour les étages supérieurs. Chacune des pièces possède une cheminée. Les trois derniers niveaux sont équipés  de latrines à encorbellement donnant sur la façade septentrionale. La terrasse est bordée de parapets crénelés et de mâchicoulis, l’évacuation de l’eau de pluie se fait par de longues gargouilles ornées de monstres grimaçants, elle a conservé sa tourelle qui coiffe l’escalier.

– Le logis : la partie nord a été remodelée par la famille de Laqueuille afin de donner plus d’espace à la partie habitable. Elle comprend deux étages de caves et trois étages d’habitation. Le premier niveau  est occupé par les cuisines. Une tourelle d’escalier, remaniée au XVIIIe et XIXe siècle fait la liaison entre le logis nord et le logis oriental, l’accès est assuré par une magnifique porte gothique, surmontée d’un tympan armorié, donnant sur la cour.

 – La chapelle castrale construite dans la partie sud de la basse-cour a été fortifiée au XVIe siècle avec une échauguette à embrasures de tir, et agrandie (1826 et 1830) pour devenir l’église paroissiale. Le clocher date de 1844.

 

Un peu d’histoire

Le  château de Vigoche existait sans aucun doute au XIIIe siècle. Les origines de la seigneurie et de ses possesseurs restent obscures. Le plus ancien seigneur connu aujourd’hui est : Garnier de Vigoche vivant en 1269. Son successeur, Pons de Vigoche est seigneur du fief avant 1276.

Vers le milieu du XIVe siècle, la seigneurie de Vigoche passe à la puissante famille de Giac par le mariage de l’héritière Amphélise de Vigoche avec Jean de Giac. La famille de Giac jouit alors d’une grande faveur auprès des Princes et du Roi, tous ces membres tiennent des charges de chambellans, échansons, chanceliers ou baillis. A la fin du XIVe et début du XVe siècle, leur héritier Pierre de Giac fera rebâtir le château actuel, en 1381 il le rebaptisera CHATEAUGAY. Pour sa seigneurie et pour accroître son indépendance, Pierre de Giac obtint du Seigneur de Tournoël, Hugues de la Roche, la cession de la haute justice de : Vigoche, Pompignat et du Chalard en 1379, et du Roi la création d’un marché en1384.

En 1480, la Seigneurie de Châteaugay passe à la famille de Laqueuille par le mariage de Louise de Giac ( Dame de Châteaugay après son frère, décédé sans postérité) avec Jacques de Laqueuille. Cette famille conservera le domaine jusqu’en 1792, date à laquelle il sera vendu comme terre d’immigrés et dénommé provisoirement Bel-Air.

En 1829, le Conseil Général du Puy de Dôme voulut faire raser le château pour que les matériaux puissent servir au bâti du village. Trop difficile à détruire, il fut enfin protégé comme monument historique.