Busséol

Du 15 juin au 15 septembre :
Tous les jours de 10h à 12h et de 14h30 à 18h30.
De Pâques au 15 juin et du 16 septembre au 15 novembre : les week-ends et jours fériés de 14h30 à 18h. Ouvert aux Journées du Patrimoine.

Traductions toutes langues.

Groupes toute l’année sur rendez-vous.

Expositions à thèmes : se renseigner

Visite du château et du jardin : Adultes : 8 € / Enfants(jusqu’à 15 ans) : 4 €

Le château de Busséol fut construit en 1170 sur les restes encore visibles d’un castrum gallo-romain du IIème siècle, sur un dyke volcanique dominant la Limagne, à 700 m d’altitude. Rare exemple de l’architecture d’époque romane, il a conservé ce caractère militaire qui lui permit de résister au siège de Philippe Auguste en 1215, aux assauts des soldats du Prince Noir pendant la guerre de Cent Ans ainsi qu’à l’attaque du Comte de La Rochefoucauld chef des Ligueurs en 1589.
Ce château-fort appartint successivement, dès l’origine, à des personnages illustres : les Comtes d’Auvergne, le Pape Alexandre III, Jean Stuart Prince d’Ecosse, Blanche de Clermont petite-fille de Saint-Louis… et releva du domaine royal par Catherine de Médicis, reine de France, Comtesse d’Auvergne qui y séjourna avec son fils Charles IX en 1566 lors de leur voyage en Auvergne. Il est ainsi considéré comme le plus historique de la Province. Epargné par Richelieu,il fut habité jusqu’à la Révolution.
On peut ainsi admirer dans la grande salle, une exceptionnelle cheminée circulaire du XIIème siècle, le mobilier haute époque, les armes et armures évoquant la vie féodale. Du chemin de ronde, on découvre, classé Jardin d’exception par IPJF en 1959, un magnifique panorama s’étendant des Monts du Forez au Massif du Sancy.

 

The castle of Busséol was built in 1770 on the still visible remains of an 11th century Gallo-Roman casters situated on a volcanic dyke overlooking the Limagne. As a rare example of Romanesque architecture, it has kept the military character which enabled it to withstand the siege of Philippe Auguste in 1215, the attacks by the Black Prince’s soldiers during the Hundred-Years War, as well as the attack of the Duke de la Rochefoucauld; chief of the Ligueurs in 1589.

From its beginnings, this fortress belonged successively to illustrious people : the Counts of Auvergne, Pope Alexander III, John Stuart Prince of Scotland and Blanche de Clermont, King Saint Louis’s granddaughter. It was raised to the status of royal residence by Catherine de Médicis queen of France and countess of auvergne, who stayed here with her son Charles IX during their journey through Auvergne in 1566. It is thus considered as the most historical site of the province of Auvergne. Spared by Richelieu, it remained inhabited until the Revolution. 

In the main hall the visitor will admire an exceptional 12th century circular fireplace, antique furniture, arms and armors from the feudal times. There is a surprising g-hanging garden with a magnificent view over the countryside from the Forez Mountains to the Sancy mountain range.