Portabéraud

Visites guidées ou libres avec plan guide du site, des jardins et de la chapelle.

Ouverture du 6 juillet au 20 septembre 2020 de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h, (sauf le samedi) et toute l’année sur rendez-vous pour les groupes (10 personnes)
2 jeux de pistes : 1 enfant, 1 adulte.
Location des jardins, salons et terrasse couverte 130 m² pour réceptions et évènements.

 

A l’origine, deux fiefs à vocation défensive sont érigés à quelques arpents l’un de l’autre, à dessein de protéger les fortifications de l’abbaye royale et clunisienne de Mozac : La Tour et Portabéraud. Au XVIIIè siècle, Gabriel Mercier (1716-1793) issu d’une famille aristocratique et éminente de procureurs au présidial de Riom, réunit les deux domaines pour donner naissance à «La Folie Mercier» dans la pleine mouvance de l’esprit du siècle des «Lumières».
Gentilhomme, il sera le premier maire de Mozac en 1790. Malgré les outrages du temps, Gabriel Mercier nous laisse un merveilleux témoignage de l’art de vivre dans une «demeure de charme et d’agrément» ou encore «maison des champs». La chapelle a conservé son décor d’origine : médaillons peints, stucs, tribune et garde-corps en fer forgé, autel tombeau… Les jardins possèdent une architecture en terrasse et un ordonnancement classique.
Parterres fleuris, bosquets de tilleuls, allées de charmilles, vases d’Anduze et pots à feux aux décors originaux de fleurs, fruits et feuilles de chênes, ponctuent la mise en scène des jardins. Une étonnante collection de statues en terre cuite XVIIIè unique par sa qualité de fabrication et son nombre, dont « le maître des lieux » campé grandeur nature sur son socle, et une ferronnerie élégante de portails et garde-corps complètent la découverte…
A l’ombre des frondaisons, de nombreux bancs en pierre locale de Volvic vous invitent à savourer agréablement la douceur et le charme du lieu.

 

The Château of Portabéraud, otherwise known as the Mercier Folly. The Folie Mercier was built for a prosecutor at the crown court of Riom, at the end of the first half of the 18th century. The surprising collection of clay statues which decorates the garden underlines the influence of the theatre on garden designs.