Anjony

Visites guidées en 2019 :

Du 9 février au 31 mars et du 1er octobre au 15 novembre: visites à 14h15, 15h30 et 16h45. Fermé le mardi.

Du 1er avril au 30 juin et en septembre: visites à 14h15, 15h30, 16h45 et 18h. Fermeture hebdomadaire le mardi.

Du 1er juillet au 31 août, tous les jours sauf le dimanche: Visites à 10h45 et 12h le matin et de 14h à 18h15 l’après-midi.

Groupe sur rendez-vous toute l’année.

Tarifs : Adultes : 8 € ; Enfants (6-12 ans) : 4 € ; Enfants (moins de 6 ans) : gratuit ; Groupes (minimum 15 personnes) : 5 € par personne ; Scolaires : 3,50 €.

Construit par Louis d’Anjony, compagnon d’armes du Roi Charles VII, vers 1430, le donjon d’Anjony est un exemple caractéristique des petites forteresses de montagne du 15° siècle. Histoire tumultueuse aux 16° et 17° siècle, car un véritable « vendetta » opposa alors la famille d’Anjony à celle des Tournemire trop proches voisins et rivaux.

Au début du 16° siècle la chapelle est décorée de fresques présentant les scènes de la vie du Christ, réalisées sans doute par des peintres « troubadour ».

Anjony épouse Germaine de Foix et, pour cette occasion, fait orner les murs de sa grande salle de fêtes de fresques représentant les  .Ces fresques constituent un ensemble unique et sont exceptionnelles par leur graphisme et leurs couleurs.

Au XVIIIe siècle, le Marquis d’Anjony, militaire au service du Roi Louis XV, fit ajouter à l’austère donjon médiéval un corps de logis plus accueillant et plus au goût du jour, avec des boiseries, de grandes fenêtres, pour y installer son neveu Robert de Léotoing, chargé de prendre sa suite, lui-même étant décédé célibataire.

Après la Révolution, qui vit la saisie et la vente du château et du mobilier, la famille eut la chance de pouvoir revenir et  racheter le château.

Depuis cette époque, la même famille continue d’y habiter et de faire vivre le château, et les actuels propriétaires Robert et Edith de Léotoing d’Anjony, perpétuent la tradition d’accueil.

Visite guidée d’environ une heure de la partie médiévale du Château. Il est entièrement meublé et son intérieur contraste avec l’aspect sévère de l’extérieur.

La salle d’accueil des visiteurs, au rez-de chaussée,  a été installé dans l’ancien cellier.

Un premier niveau comprend la pièce à vivre avec ses meubles d’époque, deux magnifiques tapisseries et un oratoire entièrement peint à fresque au 16° siècle.

Au second niveau se trouve la “Salle des Preux”  entièrement peinte à  fresques au moment du mariage de  Michel d’Anjony et de Germaine de Foix . On y voit sur les murs,  fièrement montés  sur leurs chevaux, Charlemagne, le Roi Arthur, Alexandre et les autres personnages de la légende médiévale  des Preux.

La pièce au dessus,  plus sévère, avec sa double clé de voûte, était destinée à l’administration et contient la bibliothèque et les archives.

La visite se termine par l’étage militaire, intact, d’où l’on a une très belle vue sur les environs .

 

Built by Louis d’Anjony, King Charles VII’s comrade-in-arms, about 1430, the keep of Anjony is a typical example of the mountain fortresses built in the 15th century. The castle had a very tumultuous history in the 16th and 17th centuries, as a genuine « vendetta » opposed the Anjony to the Tourneyre family who were close neighbors and rivals. 

At the beginning of the 16th century, the chapel was decorated with frescoes depicting the life of the Christ; probably the work of « troubadour » painters. 

On the occasion of his marriage to Germaine de Foix, Anjony had the walls of the great hall adorned with mural frescoes, a unique collection outstanding by their graphs and colors. 

In the 18th century, the Marquis of Anjony, who was a soldier in the service of Louis XV, added a new wing to the severe medieval keep, a more comfortable and fashionable dwelling with wood paneling and large windows for the benefit of his nephew Robert de Looting who was to be his heir, as Anjony died unmarried. 

After the Revolution during which the castle was confiscated and sold as well as the furniture, the family was able to return and buy back the castle. 

Since then, the same family inhabits it and makes it come alive: the current owners Robert and Edith de Looting continue the welcoming tradition. 

The guided tour lasts about an hour. The medieval castle is fully furnished and you will be surprised by the deep contrast between the inside and the outside looks. 

The visitors’ reception hall is located in the old cellar, on the ground floor. 

A first level includes the living room with its period furniture, two magnificent tapestries and an oratory entirely covered with 16th century frescoes. 

The « Salle des Preux »  is on the second level it was entirely painted with frescoes at the time of Michel d’Anjony and Germaine de Foix’s marriage. On the walls, proudly seated on horseback one can see Charlemagne, King Arthur, Alexander the Great  and other characters belonging to the medieval legend of those valiant knights. 

The room above, more severe with its double keystone was reserved for the administration and contains the library and the archives. 

The visits ends on the intact military level with a beautiful view on the neighborhood.