Cette petite pièce – elle mesure 15 m2 au sol – tout en haut de la tour carrée et qui trouve son accès par un escalier de granit étroit et défendu par deux fortes portes blindées, était laissée depuis longtemps en déshérence. Elle était en effet très abimée par une longue période d’abandon, des infiltrations d’eau sur sa voûte et ses murs, des poussières et des dépôts de carbone accumulés, l’action destructrice du soleil et de la lune … et enfin par une invasion permanente de chauve-souris !


On pouvait néanmoins encore y voir un ensemble de peintures murales du 16 ème siècle présentant sur la voûte un décor Renaissance et sur les murs des scènes de chasse.


La tradition locale lui avait donné l’appellation  de « Salle de Justice » ou de « Cabinet d’Archives ».


En 2012, grâce justement à la présence de scènes de chasse, La Vigne a bénéficié du mécénat de la Fondation de la Chasse et de la Nature (Fondation Sommer), pour son Premier Grand Prix destiné à encourager la restauration de décors relatifs à la chasse. Le Crédit Agricole, le Conseil Général du Cantal et l’Association des Amis du Château de La Vigne permettaient de compléter le financement de la restauration.


Au terme de trois campagnes menées par Jean-Yves Bourgain, fresquiste de talent, spécialiste des peintures de la Renaissance, des travaux très minutieux de nettoyage, de dégagement de « repeints » et de « surpeints » récents, de reprise de traits et de couleurs presqu’effacés, ont permis de redonner à l’ensemble du décor une lecture complète, et une nouvelle et réelle beauté.


C’est à François de Scorailles, maître des lieux en 1530, que l’on doit ce studiolo ou cabinet d’étude et de curiosités, à l’instar de ceux qu’il avait vu en Italie pendant la guerre faite au côté du roi François 1er. 


La restauration de cet ensemble s’avère être une plus-value artistique indéniable pour le château de La Vigne et son histoire. Bruno et Anne de la Tour en sont très conscients et organisent chaque année, sous l’égide de l’Association des Amis, une manifestation culturelle de haut niveau.        


Rappel : une conférence sera donnée le 5 août à17h30 par Monsieur Thierry Crépin-Leblond, Conservateur général du Patrimoine, directeur du Musée national de la Renaissance, professeur d'art à l'école de Chartres et à l'école du Louvre. "Estude, studiolo, cabinet, entre Moyen âge et Renaissance". Cette conférence est liée à l'existence au château de La Vigne d'un rare « studiolo », dont l'ensemble de peintures murales du début 16ème a été restauré, grâce au mécénat, voici seulement 3 ou 4 ans. La conférence est donnée dans l'église Saint-Vincent d'Ally.

Réservation par téléphone au 04 71 69 00 20
ou par mail : la.vigne@wanadoo.fr